L’Observatoire Territorial

L’observatoire territorial est un outil de support et d'analyse basé sur des données publiques retraitées pour le secteur de la métallurgie. Il est mis à disposition des partenaires sociaux de la branche afin de permettre d’alimenter les CPREFP, de faciliter l’élaboration des PREF et de communiquer avec les partenaires régionaux (OREF, Conseil régional, Rectorat...). Le traitement des données ne doit pas être utilisé pour émettre des conclusions en dehors du contexte territorial tenant compte de celui–ci.
Son Fonctionnement
L’Observatoire - prospectif et analytique des métiers et des qualifications de la métallurgie est mis en place sous la forme d’un groupe technique paritaire agissant par délégation de la commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) de la métallurgie. Ce groupe est dénommé groupe technique paritaire «Observatoire ».
Il est constitué des organisations patronales et syndicales de la métallurgie.

L’Observatoire Paritaire Prospectif et Analytique des Métiers et des Qualifications

L’Observatoire Prospectif et Analytique des Métiers et Qualifications de la Métallurgie, instance paritaire, a été créé en 2004 dans le cadre de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi (CPNE) de la métallurgie. Il a pour mission d’éclairer les partenaires sociaux, les entreprises et les acteurs concernés sur l’évolution des métiers et des qualifications de l’industrie métallurgique, les pratiques et tendances constatées en matière de recrutement et de mobilité, les évolutions de l’emploi et les besoins en compétences.
Ses Missions
L’Observatoire prospectif et analytique des métiers et des qualifications effectue, au niveau national, les études et analyses spécifiques sur l'évolution quantitative et le contenu des métiers et des filières industrielles, en tenant compte des évolutions, notamment technologiques et démographiques.
Ces études et analyses peuvent avoir une dimension sectorielle et, le cas échéant, territoriale.
Il conduit également les études prospectives sur les emplois et les compétences dont la branche aura besoin, afin de déterminer la nature et le volume des futurs emplois, et, en conséquence, de définir les formations appropriées.

Description des Données

Période d'actualisation Début Fin
Etablissements La donnée Etablissements contient le nombre d'établissements. Cette donnée est fournie par l'ACOSS et est disponible pour les secteurs d'activité de l'industrie métallurgique, des autres industries, des services et de la construction. sept. / nov. 2008 2016
Salariés La donnée Salariés contient le nombre de salariés hors intérim pour les secteurs d'activité de l'industrie métallurgique, des autres industries, des services et de la construction. Cette donnée est fournie par l'ACOSS, les DADS, l'Enquête emploi et le Recensement. sept. / nov. 2008 2016
Intérim La donnée Intérim contient le nombre d'emploi en intérim (en ETP). Cette donnée est fournie par le DARES et est disponible pour les secteurs d'activités de l'industrie métallurgique. sept. / nov. 2011 2015
Besoins en main d'œuvre La donnée Besoins en main d'œuvre contient le nombre de besoins en recrutement qui résulte d'un questionnaire du Pôle Emploi envoyé à plus de 1,6 million d'établissements. Cette donnée est disponible pour les secteurs d'activité de l'industrie métallurgique. avril / juin 2013 2017
Formations Initiales La donnée Formations Initiales contient le nombre de diplômés de la formation initiale (DUT, Licence professionnelle, BTS, ...). Cette donnée est fournie par le CEREQ et l'Education Nationale. janv. / mars 2008 2016
Formations Continues La donnée Formations Continues contient le nombre de contrat de professionnalisation (CP), de préparations opérationnelles (POE) individuelles ou collectives, de reclassements (CRP, CSP, CTP) et des droits individuels à la formation (DIF). Cette donnée est fournie par l'OPCAIM. mai / juil. 2012 2016
Certifications Professionnelles La donnée Certifications Professionnelles contient le nombre de Certificat de Qualification Paritaire de Métallurgie. Cette donnée fournie par l'OPCAIM est disponible pour les secteurs d'activité de l'industrie métallurgique et des autres industries. mars / mai 2015 2018
Précisions méthodologiques :
La nomenclature des secteurs d'activité de l'économie actuellement en vigueur est la NAF 2008 (NAF révision 2). A partir de cette nomenclature, le champ de la Métallurgie est défini en comptabilisant les codes 24 à 30, ainsi que le code 33 et une partie du 32.
Ainsi, le champ défini par la nomenclature est plus restreint que le champ d'application de la convention collective de la branche Métallurgie tel qu'il en ressort des données issues de l'OPCAIM. En effet, la nomenclature utilisée dans la statistique publique, principal producteur de données économiques, ne permet pas d'identifier les effectifs des établissements relevant de la branche mais dont l'activité est classé dans les services : par exemple, le commerce de gros, les sièges sociaux, les activités d'architecture et ingénieurie, les services informatiques, bureaux d'études, ...